Le Café Littéraire luxovien /  Des lectures (8)

dernière mise à jour:
28 août 2017

Table des lectures
Prix Marcel Aymé
Participer

 

 

Le livre des nuits, de Sylvie Germain (éd. Gallimard 1985)
lecture par Marie

      Tragique et magnifique, pour peu qu'on accepte de se laisser emporter par une bonne dose de fantastique. C'est l'histoire de la famille Péniel. Du père, batelier sur l'Escaut, aux arrières petits enfants, devenus fermiers depuis que le personnage principal, Victor-Flandrin, son fils, ait quitté la vie sur l'eau pour s'installer à l'écart dans une ferme de la région frontalière de Terre Noire. 
      Elle traverse trois guerres, ou plutôt est broyée par trois guerres, celles de 70, de 14-18 et de 39-45, même si Victor-Flandrin, dit Nuit-d'Or-Gueule-de-Loup, prendra femme quatre fois et aura une nombreuse descendance. 
      Les bonheurs et les malheurs qu'il subira le feront passer d'un Dieu impossible "à l'aplomb de leur vie" auquel il ne croit pas, à la croyance en "un Dieu sans visage, transfondu dans la terre, fait de pierres, de racines et de boue. Un Dieu-Terre, se dressant tout autant en forêts et montagnes que coulant en fleuves ou encore courant en vents, en pluies et en marées. Et les hommes n'étaient rien d'autre que des gestes plus ou moins amplement déployés par ce corps très obscur enroulé sur son interminable songe." 
      Le lecteur lit, le cœur battant, le cœur serré, l'écriture lyrique et poétique de Sylvie Germain, qui conte le naturel, le sur-naturel, la sensibilité exacerbée des personnages, leurs passions, qui se traduisent par des phénomènes étranges dans leur corps même de chair et de sang. 

 

Suite

 

Accueil   /   Calendrier / Auteurs    Expositions  / Citations  / A propos / Rencontres / Entretiens / Goûterlivres  / Sorties