Le Café littéraire luxovien / Sur fond de guerre

Pierre Pelot :  

C'est ainsi que les hommes vivent

Tolstoï :  

Guerre et Paix

Emile Zola :  

La débâcle
 

 

          La guerre de 14/18 par ceux qui l'ont vécue:

Henri Barbusse :

Le feu

JF Céline :

Voyage au bout de la nuit

Blaise Cendrars :  

La main coupée

Joseph Delteil :

Les poilus

Roland Dorgelès :

Les croix de bois

Maurice Genevoix :

Ceux de 14

Jean Giono :

Le grand troupeau

Jaroslav Hašek :  

Le brave soldat Shveïk

Ernest Hemingway :  

L'adieu aux armes, 
Pour qui sonne le glas

Ernst Jünger :

Orages d’acier

Joseph Kessel :

L’équipage

Erich Maria Remarque : 

À l’ouest rien de  nouveau

Claude Simon : 

L’acacia
          La guerre de 14/18 par nos contemporains qui la revisitent:

Philippe Claudel :  

Les âmes grises

Didier Daeninckx :

La der des ders

Jean Echenoz :

14

Laurent Gaudé :

Cris

Sébastien Japrisot :  

Un long dimanche de fiancailles

Olivier Larizza :

Le choix des âmes

JMG Le Clézio :

Le chercheur d’or

Pierre Lemaitre :

Au revoir la-haut

Jean Rouaud :  

Les Champs d'honneur

Jean-Christophe Ruffin :  

Le collier rouge

Éric Vuillard :

La bataille d’Occident
 

 

 

 

          La seconde guerre mondiale :

Julien Gracq :  

Un balcon en forêt

Irène Némirovsky :  

Suite française

Jean Méckert :  

La marche au canon

Aharon Appelfeld :  

Histoire d'une vie

Marc Petit :  

L'équation de Kolmogoroff

François-René Daillie :  

Le divertissement

Malaparte :  

Kaputt

Françoise Sagan  :  

Les faux-fuyants
De guerre lasse

          Tous les fronts :

Arturo Pérez-Reverte  :   

Le peintre de batailles

Retour à la liste   /   Retour aux citations
Accueil  /  Calendrier  /   Expositions  /  Rencontre  Auteurs Apropos  / Entretiens