Le Café Littéraire luxovien / alarme pour la planète

 

Chez les anciens, prophétiser le pire est souvent un stratagème de naufragé, déclarer que le monde est sur le point de se saborder leur permet de ne pas avoir à le regretter. (Serge Joncour, Nature humaine)

Françoise Ascal  :   Un rêve de verticalité 
Bruno David  :   À l'aube de la sixième extinction
Gillen D'Arcy Wood  :   L'année sans été 
(Tambora, 1816 Le volcan qui a changé le cours de l'histoire) 
François De Closets  :   Le bonheur en plus
Goeffroy Delorme  :   L'homme-chevreuil
Philippe Forest  :   Crue
Serge Joncour  :   Nature humaine
Barbara Kingsolver  :   Dans la lumière
Hervé Le Tellier  :   Anomalie
Olivier Merle  :   Dans l'ombre du loup
Thomas B.Reverdy  :   Climax 
Johanna Sinisalo  :   Le sang des fleurs
Fred Vargas  :   L'humanité en péril :
Tome 1- Virons de bord, toute!
Tome 2- Quelle chaleur allons-nous con- naître ? Quelles solutions pour nous nourrir ?
Peter Wohlleben  :   Le réseau secret de la nature 
(de l'influence des arbres sur les nuages et du ver de terre sur le sanglier)

 

Retour à la liste  /  Aller aux citations / 
Accueil
   / Expositions   /  Rencontre  /  Auteurs
A propos  / Entretiens / Sorties
/ Lectures  /