Le  Ca  scribouillard /

dernière mise à jour 2 janvier 2018

Gastronomie médiévale

 

Catherine Georges :

Cette fin 2017, Catherine Georges qui participera au  numéro "Gastronomie médiévale"  édité prochainement par "La forêt des mille poètes", nous propose 3 de ses textes: 

Ce soir 
Sous la clarté brune de la lune 
J'ai vu des pommes des cerises et des prunes 
Approchez villageois 
Et gentes gens d'alentours 
Parés de vos plus beaux atours 
Coiffés de vos guimpes et voiles 
Venez festoyer sous la voûte aux maintes étoiles, 
Savourer ces pommes, ces cerises et ces prunes !

 

Résonnez tambours 
Jouez trouvères et troubadours 
Pour le grand festin 
Du jour 

Venez boire le raisin 
Manger le bon pain 
Oyez, oyez voisins 
Cousines et cousins 

Venez déguster gibiers et lapins 
En arlequin 

 

Oyez, oyez , bonnes gens, 
Venez festoyer avec paons, 
Perdrix, cailles et faisans, 
Dorés à point 

Venez et revêtez ma mie, 
Votre robe de roses fleurie 
Je porterai mon pourpoint vert 
Pour faire bonne chère 

Et de ces doux moments 
Gourmands, jouir. 

 

Café sur Cafés


     
1992-2012 - Le vendredi 28 septembre 2012 
le Café littéraire de Luxeuil fêtais ses vingt ans... 

      sur le thème : "Café sur Cafés".

 

Jeanne Parat :

      Café au singulier sur cafés au pluriel.
      Je m'interroge ?
      Réflexion faite, quoi de plus banal car il existe maintes sortes de cafés: l'arabica, le robusta, le corsé, le doux, et le café à toute heure! Non, pas à toute heure, mais à 16h30 ou 17 heures, coulé et servi par notre productrice Marie-Françoise. Tout ceci pour ne pas que nous en oubliions le goût! Moment chaleureux.
      Avant ce petit réconfort, nous aurons pris le temps autour d'une table ronde, de découvrir des livres et des auteurs, des thèmes choisis et proposés amenant réflexions et impressions de chacun, chacune, et ceci depuis... 20 ans!
      À l'heure où je vous parle, je n'ai été qu'une petite consommatrice et n'ai pu m'en délecter qu'une année, mais la torréfaction est bonne.
      Chacun, chacune, y apportant ses réactions... physiques ou chimiques, ses arômes personnels.
      Un engouement qui, selon l'espèce, nous oblige à nous concentrer et à nous ouvrir à d'autres et différentes qualités.
      Merci aux cafés pluriels!

Petit poème:

      Ô boisson que j'aime (avec modération!)
      Reste avec nous toujours sereine (sans obligation)
      Pour que vos 20 ans
      Soient là à tout instant et pour longtemps
                     afin que la maturation advienne
      Toujours dans chacune de nos veines

                                                                                        (28 septembre 2012)
 

 

 

 

  Retour à Accueil Café scribouillard Calendrier  /   
Expositions  /
Entretiens / Sorties /  Rencontre  /  Lectures / Auteurs  / 
A propos